• Ecole du Show-Business sur Linkedin
  • Ecole du Show-Business sur Youtube
  • Ecole du Show-Business sur Twitter
  • Ecole du Show-Business sur Facebook
  • Portail Omnivox

Appelez nous au 514 271 2244

French Chinese (Simplified) English Spanish
Collège Universel

Vous souhaitez vous lancer dans l’organisation d'événements artistiques, culturels et corporatifs ? Vous aurez besoin d’un sens de l’organisation, de l’écoute, de la créativité, d’un bon réseau et certainement une formation à l’École du Show-Business.

En savoir plus

Vous souhaitez vous lancer dans la réalisation cinématographique et télévisuelle ? Vous aurez besoin de la technique, de l’expérience, d’un bon réseau et certainement une formation à l’Ecole du Show-Business.

En savoir plus

Vous souhaitez vous lancer dans la production d’événements artistiques culturels et corporatifs ? Vous aurez besoin de la technique, de l’expérience, d’un bon réseau et certainement une formation à l’École du Show-Business.

En savoir plus

Vous souhaitez vous lancer dans l’organisation d'événements artistiques, culturels et corporatifs ? Vous aurez besoin d’un sens de l’organisation, de l’écoute, de la créativité, d’un bon réseau et certainement une formation à l’École du Show-Business.

En savoir plus

Lumière sur… "Techniques de production" – Entrevue avec Jonathan PAQUETTE, étudiant à l'Ecole du Show-business

Afin de mieux comprendre les enjeux du programme « Techniques de Production », je me suis entretenue avec Jonathan Paquette, un étudiant passionné, ambitieux et doté de multiples talents, notamment son aisance à m’ouvrir les portes de son univers et me projeter dans le quotidien d’un futur Directeur Technique.

Ma passion pour la production a commencé il y a huit ans lorsque j’ai téléchargé le logiciel FL Studio. A l’époque je travaillais comme opérateur de camions. J’ai gardé ce job et pratiqué le logiciel pendant mon temps libre durant huit ans. J’ai ensuite rencontré Anthony Castonguay, qui est présentement mon gérant, et avec qui j’ai commencé à monter des événements. J’étais le côté technique et lui avait les idées. C’était le producteur, le businessman. Avec l’aide d’un ami qui avait des contacts à Sherbrooke, Drummondville, Trois-Rivières, on tournait en organisant des shows de rap. Quand ça a commencé à devenir gros je me suis dirigé vers le culturel. On a organisé un rassemblement artistique avec toutes sortes de performeurs : des chanteurs, des guitaristes, des groupes, des humoristes. C’était un show très polyvalent qui a eu d’excellentes retombées. Puis on a eu un appel de L’Ecole du Show-Business. Tony a intégré le programme Organisation d’événements et m’a référé sur Techniques de Prod, en me disant « Ils ont un programme pour toi qui va te compléter, on aura un diplôme dans l’industrie et on va pouvoir faire de plus gros shows ». Je voulais montrer que j’étais capable d’affronter un nouveau défi, et ma vie a radicalement changé.

Ce qui est vraiment intéressant dans la formation, c’est qu’on étudie tout ce qui est en rapport avec le Show-Business : l’éclairage, la projection, la conception de plans, le dessin technique, élaborer un clip vidéo, une maquette. On en voit vraiment tous les aspects et ça nous aide à comprendre de manière concrète ce qu’est un show dans son ensemble. Je connaissais déjà ces facettes mais je n’y avais pas nécessairement prêté attention avant mon arrivée à l’Ecole. C’est un peu comme respirer tous les jours, on sait qu’on a de l’air dans les poumons mais on ne se pose pas vraiment de questions. Avec le son c’était pareil, avant d’intégrer la formation Techniques de Production je savais où brancher mes câbles mais je ne me demandais pas pourquoi je les branchais de telle ou telle manière.

Je me suis servi du cours « Introduction aux métiers », qui détermine  les taches et responsabilités d’un technicien de son, pour comprendre mes responsabilités face au métier de Directeur Technique. Ca m’a vraiment permis de mêler le cours à la réalité, la théorie à la pratique. J’ai ensuite produit un événement, le « Barbecue Hip Hop ».  Le show était axé sur le Hip Hop mais l’expérience était Heavy métal ! (rires). J’ai beaucoup discuté de ce projet avec mon professeur Philippe, qui m’a aiguillé sur ce que je devais m’assurer de faire. Ca m’a tellement aidé ! On était vraiment dans le vif du sujet de nos cours quand cet événement est arrivé donc ça m’a permis de pratiquer la direction technique, le fait de toucher à tout. On travaille beaucoup à la débrouillardise. Quand tu es directeur technique il faut que tu connaisses tous les aspects du show, et la formation Techniques de Production te permet d’atteindre ce niveau-là.

L’événement s’est déroulé le 25 Octobre 2014 à Drummondville. Il était composé de performances de Hip Hop et d’un barbecue géant. Ca a duré 12 heures, je m’en arrachais les cheveux ! (rires). C’était intense, je m’occupais de la livraison, de la manutention, de l’installation du chapiteau, de l’équipement de son, de l’équipement d’éclairage. J’avais pratiquement tous les chapeaux techniques. J’ai pu mettre ça en place avec Tony, mon gérant et mon acolyte dans l’industrie. Une trentaine d’artistes se sont produits ce jour-là et 350 personnes se sont déplacées pour les voir. Ca a été un franc succès ! Mon plus gros à ce jour. Comme c’était à Drummondville on a organisé un service de covoiturage, en plus d’un autobus qui partait de Vaudreuil, allait jusqu’à Drummondville et qui assurait le trajet retour ensuite. En incluant les bénévoles, principalement des amis venus pour nous prêter main forte, on était une trentaine à travailler sur le projet.

Tout s’est extrêmement bien passé. D`un point de vue technique on n’a pas eu d’imprévus, tout a bien fonctionné. On est arrivés la veille avec les camions, on a monté le chapiteau, installé les systèmes de son, fait les tests de son. Ensuite on est partis dormir à l’hôtel. Le lendemain matin on était sur les lieux très tôt. Le staff et les intervenants allaient et venaient, moi j’étais sur l’ordinateur dans la salle toute la journée pour connecter les instruments qui nous étaient apportés au fur et à mesure. Je faisais ma Playlist en même temps car je suis également DJ. Dans l’industrie tu n’as pas le choix tu es obligé de toucher à tout !

Notre plus gros défi : il y a eu un moment où un band arrivait lors d’un entracte, ils ont apporté leur matériel mais on avait seulement 30 minutes pour l’installation de l’équipement au complet, soit : deux guitares, les essais voix des chanteurs, les branchements micro sur la batterie. C’était intense. On courait partout, il fallait ré-identifier certains micros, réassigner la console, réajuster des niveaux. On a eu très peu de temps pour tout faire, mais c’était prévu car on avait beaucoup de performeurs. On devait respecter le temps de scène accordé aux artistes et à la tête d’affiche, Manu Militari. Mais finalement ça a tellement bien marché qu’on prévoit une seconde édition en 2015 !

Une fois sorti de l’Ecole du Show-Business, je vise la direction technique (concerts, studio). Je voudrais commencer dans les shows, tourner partout dans le monde, puis m’installer quelque part lorsque j’aurais fait mon nom. J’imagine déjà le gros studio dans lequel je pourrai installer des orchestres! J’aimerais ensuite m’orienter vers la direction technique au cinéma, et composer des bandes sonores. A terme j’aimerais mixer des chansons pour le cinéma. Mais avant tout je vais pouvoir officialiser mon parcours grâce au diplôme, qui est reconnu à travers le monde. C’est un très beau passeport !

Retrouvez Jonathan, alias DJ Popy, sur https://www.facebook.com/pages/Dj-Popy/411767368968578

Suivez nous!

  • Ecole du Show-Business sur Facebook
  • Ecole du Show-Business sur Twitter
  • Ecole du Show-Business sur Youtube
  • Ecole du Show-Business sur Linkedin
  • 1922 rue Ste-Catherine Ouest, #500 - Montréal, QC - H3H 1M4 - Canada
  • 1 514 271-2244
  • 1 877 271-2244